Catégories
Apprentissage Possède une bourse UNIL Université Vaud

L’excellente méthode de calcul de l’OCBE

Quel ne fût pas notre surprise lorsque l’argent que nous gagnions en accumulant les jobs nous a été déduit de sa bourse ! Donc en somme on ne vous donne même pas assez pour vivre (environ 15’000 par an pour une famille de 4) mais en plus quand on se débrouille pour gagner plus on nous le prend.

Témoignage de Narrow

Je viens d’un pays étranger où j’ai terminé mon baccalauréat avant d’entamer un Bachelor dans une université publique. Je vie en Suisse depuis 6 ans avec un permis B car j’ai épousé un suisse avec qui nous avons deux enfants. Dès mon arrivée j’ai fait toute les démarches possibles pour m’intégrer rapidement en faisant des cours de français parfois avec l’aide du chômage, parfois à ma charge. J’ai ensuite voulu reprendre mes études en Suisses. J’ai alors rencontré des problèmes administratifs de reconnaissance de mes documents. Mes années de Bachelor ne pouvant être validées, je devais recommencer depuis le début. J’ai fait une demande de bourse à l’OCBE qui m’a été refusée car je ne remplissait pas les critères en raison de mon permis B. J’ai alors décidé de m’orienter vers un apprentissage qui me permettait de gagner un peu d’argent et d’obtenir un certificat permettant ensuite de travailler rapidement.

Mon époux qui étudie à l’université de Lausanne perçoit une bourse de l’OCBE. Nous pensions qu’entre le revenu de l’apprentissage et sa bourse d’étude nous arriverions les deux à finir nos formations. C’était sans compter l’excellente méthode de calcul de l’OCBE ! En effet, pour définir le revenu de la cellule familiale les revenus de mon époux et les miens étaient comptabilisés mais pour les dépenses, ils ne prenaient en compte que ceux de mon époux et de l’un des enfants. Forcément en comptabilisant l’entier des revenus mais la moitié des charges (sans compter les 10’000 CHF que sa mère était sensé lui donner mais qu’elle ne pouvait pas sortir…) on arrive à une bourse qui ne couvrait pas grand chose pour une famille de quatre personnes. Nous avons donc décider de travailler à coté en plus de nos études afin de couvrir le manque à gagner. Quel ne fût pas notre surprise lorsque l’argent que nous gagnions en accumulant les jobs nous a été déduit de sa bourse ! Donc en somme on ne vous donne même pas assez pour vivre (environ 15’000 par an pour une famille de 4) mais en plus quand on se débrouille pour gagner plus on nous le prend.

La seule solution que nous avons trouvé c’est de terminer nos études en accumulant les jobs au black. C’est ce que nous faisons depuis 2 ans. Je travaille donc du lundi au vendredi de 7h30 à 17h00 pour mon entreprise formatrice, ensuite je travail de 18h00 à 20h00 pour X, je rentre chez moi et j’étudie de 21h00 à 24h00. Je travaille également les week-ends. Mon époux a un emploi du temps similaire et nous devons jongler entre la famille, les amis et la garderie pour les enfants.


Le plus drôle c’est que j’obtiendrai mon passeport Suisse cette année et que j’ai demandé si je pouvais avoir une bourse. On m’a répondu que non car mon mari n’était pas originaire du canton de Vaud mais d’un canton alémanique. Donc même une fois devenue suissesse je n’aurai droit à rien.

Par Où est ma bourse ?

Vous voulez une bourse ? Bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *